Comment écrire des sinogrammes chinois avec un clavier d’ordinateur ?

Les signes de l'alphabet chinois

Pour écrire le Chinois, des milliers de sinogrammes sont à disposition. Seulement, avec l’arrivée des ordinateurs et des PC, comment écrire le Chinois ? Y a-t-il un logiciel particulier à installer ? Faut-il opter pour une version simplifiée de cette langue ? Ou bien les Chinois utilisent-ils l’écriture phonétique de leur langue, le pinyin ?

Qu’est-ce que le pinyin ?

Contrairement aux langues occidentales, il n’y a pas de retranscription stricte des règles de phonétique de la langue dans les caractères chinois. C’est-à-dire que, contrairement au français où chaque lettre a une prononciation particulière qui vous permet d’apprendre à prononcer presque tous les mots que vous rencontrerez ensuite, le chinois nécessite de connaître chaque prononciation par cœur.

Pour compenser cet aspect de leur langue qui la rendait difficile d’accès pour les étrangers et même compliquée à utiliser pour de nombreux Chinois, des linguistes ont inventé ce que l’on appelle le pinyin. Le pinyin veut littéralement dire « épeler les sons » et il permet aux Chinois d’écrire leur langue dans l’alphabet latin en respectant la prononciation des mots.

Résultat, presque tous les Chinois connaissent et utilisent cette méthode d’écriture qui simplifie très largement l’utilisation de leur langue et soulage leur mémoire. Même le gouvernement chinois l’utilise officiellement depuis 1979. En matière de prononciation, il est assez facile pour un Français d’utiliser le pinyin puisque la prononciation des lettres 25 lettres utilisées (seul le v n’est jamais employé) est presque identique à celle de la langue française.

Le pinyin et les claviers d’ordinateurs

Comme nous le disions en introduction, il est totalement impensable de fabriquer des claviers qui disposeraient d’autant de touches qu’il y a de sinogrammes dans la langue chinoise. L’essor de l’informatique ces dernières décennies a alors énormément favorisé le développement du pinyin, puisqu’il permet au Chinois de s’adapter aux claviers occidentaux.

Effectivement, avec le pinyin, les Chinois peuvent très facilement écrire dans leur langue en utilisant l’alphabet latin. Il leur suffit de retranscrire la prononciation des mots et ils peuvent alors taper à l’ordinateur sans avoir besoin d’un clavier spécifique. Cette écriture simplifiée était alors déjà utilisée sur les machines à écrire.

Enfin, les Chinois ont presque tous installé sur leur ordinateur un logiciel qui leur permet de retranscrire le pinyin en caractères chinois. L’utilisateur tape donc son texte en pinyin, sur un clavier classique, et le logiciel lui propose alors une retranscription automatique en caractères chinois. Bien souvent, le logiciel donne plusieurs propositions, mais la première est presque toujours la bonne.

Comment installer ce clavier chinois

Pour utiliser le pinyin et le transformer ensuite automatiquement en caractère chinois, vous n’avez même pas besoin de télécharger et d’installer un logiciel. En effet, presque tous les ordinateurs, Windows et Mac, ont un clavier chinois simplifié nativement intégré à leur système d’exploitation. Il vous suffit alors de l’activer pour pouvoir l’utiliser.

Sous Windows, vous devez vous rendre dans le panneau de configuration et sélectionner le menu « Options régionales et linguistiques ». Dans l’onglet « Langues », sélectionnez la case « Installer les fichiers pour les langues d’Extrême-Orient » et cliquez sur « appliquer ». Ensuite, cliquez sur « détails », puis sur « ajouter » et sélectionnez Chinois pour la « Langue d’entrée » et Chinese (simplified) pour « Configuration clavier / IME ».

Sur Mac, dans le menu « Préférences sytème », cliquez sur « Clavier », puis sur l’onglet « méthode de suivie ». En bas à gauche, cliquez sur « + » et choisissez « Chinois simplifié ». Ensuite, dans votre barre d’outil supérieure, cliquez sur le petit drapeau français. Normalement, vous avez maintenant le choix entre un clavier français et un clavier chinois. Vous pouvez alors écrire en pinyin et tout sera transcrit automatiquement en caractères chinois.

Comment écrire des sinogrammes sur un smartphone ?

Avant l’arrivée des smartphones, les téléphones chinois proposaient déjà, pour la plupart, une transcription automatique du pinyin en caractères chinois. Son fonctionnement n’était pas toujours très fiable et le pinyin dominait alors les échanges par SMS. Aujourd’hui, avec les smartphones, il est possible de télécharger des applications qui font d’excellentes transcriptions.

L’une des applications les plus connues et les plus utilisées, c’est Google pinyin. Elle est très efficace et elle bénéficie de tous les savoir-faire de Google en matière de traduction et de transcription. Malheureusement, il n’est pas possible de la télécharger quand on est en Chine. Vous pouvez alors utiliser Sogou Pinyin (搜狗拼音输入法), l’application leader en Chine.

Enfin, il faut aussi savoir qu’avec l’arrivée des écrans tactiles (et des trackpads sur certains ordinateurs portables), les Chinois commencent aussi à redessiner de plus en plus les sinogrammes de leur langue. Même si le pinyin domine encore largement et que la tendance ne risque pas de s’inverser, cette possibilité d’écrire les sinogrammes à la main est également très intéressante.

Les Chinois, grands amateurs de messages vocaux

Lorsque l’on découvre comme l’utilisation de la langue chinoise sur un ordinateur et un smartphone peut s’avérer compliquée, on comprend alors beaucoup mieux pourquoi les Chinois sont de grands amateurs de messages vocaux.

Effectivement, les Chinois ont toujours été parmi les plus gros consommateurs de messagerie instantanée et, surtout, de celles qui permettent de s’échanger des messages vocaux plutôt que d’écrire. Évidemment, l’immense majorité des Chinois préfère parler plutôt que d’écrire en pinyin et de prendre le temps de trouver la meilleure transcription en caractères chinois.

Laisser un commentaire