Quelle couverture médicale faut-il prendre avant de partir en Chine ?

Un médecin et son patient

Si, lors de votre demande de Visa, aucune couverture médicale ne vous sera demandée, il est plus prudent de s’assurer que vous disposez d’une bonne assurance santé avant de quitter la France. Par ailleurs, certains vaccins sont nécessaires pour vous préserver, vous et votre entourage.

Visa et vaccins, quelques précautions avant votre départ

Si vous partez en Chine pour la première fois, que ce soit en tant que touriste ou en tant qu’expatrié, il va évidemment vous falloir un visa. Seulement, d’autres démarches sont nécessaires pour s’assurer que votre voyage se déroule dans les meilleures conditions possibles. Parmi ces nécessités, il y a celle de la vaccination.

Effectivement, du fait d’être à l’autre bout du monde, la Chine présente des maladies, des virus et des bactéries contre lesquelles votre corps n’a jamais eu à se battre. Résultat, votre système immunitaire n’est pas entraîné contre ces maladies et il laisse votre corps totalement exposé. Or, certaines de ces maladies peuvent s’avérer très dangereuses pour votre santé.

Aucun vaccin n’est obligatoire, mais nous vous conseillons d’en faire contre l’hépatite A et B, la diphtérie, le tétanos et la polio, mais aussi contre la typhoïde, la méningite et l’encéphalite japonaise. De même, sachez que les cas de rage sont nombreux en Chine et qu’il existe un vaccin préventif que nous vous conseillons fortement. Par ailleurs, consultez toujours le site internet du ministère des Affaires Étrangères avant de partir.

Profitez de la couverture médicale en France avant de partir

Si vous êtes Français, vous disposez sans aucun doute d’une couverture médicale qui vous permet de vous rendre gratuitement (ou presque) chez un médecin généraliste avant votre départ. A priori, vous disposez de tous les documents nécessaires (carte vitale et carte de mutuelle) pour avoir accès à des soins de qualité rapidement.

Nous vous conseillons donc fortement de penser à faire un tour chez votre médecin traitant avant de partir pour profiter de votre mutuelle et de votre assurance santé en France. Ainsi, si vous avez un souci de santé, vous le découvrirez avant de partir en Chine et vous vous éviterez sans doute d’avoir à le gérer dans un pays dont vous ne parlez pas la langue et où vous n’aurez peut-être pas de mutuelle.

Assurance santé pour les expatriés

Lorsque l’on part en Chine pour plus de trois mois, la plupart des assurances qui nous couvrent pendant nos voyages ne sont plus valables. Il est donc important de se renseigner sur les offres locales qui pourront vous être utile en cas de problème de santé. Il existe de nombreuses couvertures santés pour les expatriés valables en Chine.

D’abord, il y a la CFE, la Caisse des Français à L’Étranger, sorte de sécurité sociale internationale qui vous permet de bénéficier d’une assurance santé. Vous pouvez également décider de souscrire à une mutuelle complémentaire qui vous remboursera tous les dépassements d’honoraires (nombreux dans les hôpitaux pour étrangers en Chine). La CFE couvre également votre conjoint, s’il ne travaille pas, et vos enfants.

Ensuite, il y a une multitude d’assurances maladie privées qui proposent des multitudes de contrats avec des engagements et des remboursements variés. L’intérêt de ces assurances, c’est qu’elles proposent de vous rembourser dès le premier euro dépensé. Vérifiez également que vous êtes bien couvert pour les rapatriements et les opérations lourdes. Une opération suivie d’une hospitalisation en Chine coûte des centaines de milliers d’euros !

Le coût des soins

En Chine, les soins peuvent coûter très cher, surtout si vous vous rendez dans des hôpitaux privés spécialisés dans le traitement des patients étrangers. Ces hôpitaux sont très efficaces, très confortables et très accueillants. Le personnel y parle anglais, vous aurez plus facilement une chambre privée et vous obtiendrez des rendez-vous rapidement.

À l’inverse, les hôpitaux publics, majoritairement fréquentés par des Chinois, sont bien moins confortables et plutôt débordés par l’afflux constant de malades. Il est très difficile d’obtenir un rendez-vous et les consultations se font parfois sans grandes intimités, avec d’autres patients curieux de voir un Européen et qui décident d’assister à la consultation, par exemple.

Cependant, le confort des hôpitaux privé a un coût et les consultations sont souvent très chères (entre 150 et 300€ la consultation dans les hôpitaux de Shanghai). Voilà pourquoi il est très important que vous pesiez le pour et le contre de chaque couverture médicale qui vous est proposée. Si votre assurance santé doit vous prémunir contre le pire, elle doit également pouvoir vous permettre d’obtenir un peu de confort.

Les bons gestes pour s’épargner certains désagréments

Nous vous parlions, un peu plus tôt, des vaccins préventifs à faire avant de partir. Effectivement, ils vous éviteront bien des soucis et vous épargneront des hospitalisations coûteuses. Cependant, il existe d’autres petits gestes simples à appliquer chaque jour en Chine pour éviter de tomber malade et de dépenser bêtement son argent dans les hôpitaux.

Par exemple, sachez que l’eau du robinet n’est pas potable et ne la buvez surtout pas. Vous pouvez facilement acheter de l’eau en bouteille, mais assurez-vous que la bouteille est encore scellée. Si vous n’avez pas d’autres choix, faites bouillir l’eau et buvez la chaude et en ajoutant du thé si vous préférez.

Enfin, si vous vous promenez dans la campagne, prenez bien conscience que vous n’êtes plus en France et qu’il existe en Chine une faune variée et parfois dangereuse. Les serpents et les scorpions sont nombreux et les piqûres des guêpes locales sont beaucoup plus venimeuses qu’en Europe.

Laisser un commentaire